Sommaire

Utile ou complètement indispensable, la motopompe permet d'élever une grande quantité d'eau que ce soit pour l'irrigation des cultures et jardins, l'assèchement des caves et sous-sols, le vidage d'une piscine, la lutte contre l'incendie, etc.

Autonome lorsqu'elle est à moteur thermique, la motopompe à essence ou diesel peut alors être installée partout, loin de toute source d'énergie. Petit tour d'horizon.

Différentes motopompes à moteur thermique

Les motopompes sont constituées d'un système d'aspiration/refoulement de liquide et d'un moteur qui l'actionne. Sur les motopompes thermiques, c'est un moteur à essence ou diesel qui actionne le système de pompage constitué par un ou plusieurs corps de pompe.

Parce que le moteur thermique est accolé à la pompe, la motopompe thermique est obligatoirement une pompe de surface, à différencier des pompes immergées qui baignent dans le liquide à pomper.

On classe les motopompes thermiques selon les capacités du système de pompage, la puissance et les caractéristiques du moteur qui l'actionne et le carburant que ce moteur utilise pour fonctionner.

Le système de pompage est placé dans le prolongement du moteur en position horizontale ou verticale. Les systèmes de pompage peuvent être à un seul ou à plusieurs corps de pompe en fonction du débit et de la pression attendus. On distingue deux corps de pompe :

  • Corps de pompe à piston(s) : c'est le modèle historique qui fonctionne comme le faisait la pompe à main sur le puits des jardins. Un ou plusieurs pistons coulissent chacun dans son cylindre. En montant, le piston génère la dépression qui fait monter le liquide dans le cylindre puis, grâce à un système de clapets anti-retour, en descendant dans son cylindre, le piston propulse le liquide hors de la pompe. Afin de transformer le mouvement rotatif de l'arbre moteur en un mouvement alternatif du ou des pistons, ces systèmes de pompe sont munis d'un vilebrequin.
  • Corps de pompe cellulaire : c'est le plus répandu car le plus compact et le plus fiable grâce à l'absence de vilebrequin. La rotation de l'axe du moteur entraîne directement une ou plusieurs turbines tournant dans un corps généralement en fonte. C'est la rotation des pales de la turbine dans le liquide présent dans le corps de pompe qui créé le mouvement d'aspiration et de refoulement du liquide. Il existe des motopompes monocellulaires (à une seule turbine), mais les plus puissantes sont multicellulaires à 2 ou 3 turbines (voire plus sur les pompes d'intervention incendie et pompes industrielles.

Le moteur : il peut être thermique donc à essence ou diesel :

  • Sa cylindrée est en rapport avec la taille et le nombre de corps de pompe afin d'apporter la puissance qui détermine les performances de la pompe.
  • En règle générale, les moteurs à essence plus compacts et plus légers équipent les motopompes portatives alors que les motopompes sur châssis de remorque ou à poste fixe sont équipées d'un moteur diesel plus lourd et plus encombrant mais plus puissant et à consommation moindre.

Soit l'ensemble corps de pompe + moteur est intégré dans une cage métallique pour les motopompes portatives, soit encapsulé et placé sur un support de type palettes pour être transporté dans une benne de camion ou fixé sur un bâti.

Il peut également être placé sur un châssis de remorque afin de pouvoir atteler la pompe à un véhicule.

Performances et critères de choix d'une motopompe thermique

La puissance du moteur étant toujours dimensionnée en fonction des capacités de pompage du corps de pompe, ce sont les valeurs de pompage qui déterminent les caractéristiques et donc les critères de choix d'une motopompe à moteur thermique :

  • Aspiration et refoulement : ils sont définis selon la hauteur en mètres à laquelle un liquide peut être aspiré jusque dans la pompe pour l'aspiration, et à laquelle peut être élevé ce liquide depuis le corps de pompe pour le refoulement. La somme de ces deux hauteurs (aspiration et refoulement) est appelée "hauteur manométrique".
  • Débit : c'est le volume en litres par minute (l/mn) ou en mètre-cubes par heure (m³/h) que la pompe peut transvaser depuis le point d'aspiration jusqu'au point de refoulement. En règle générale, le débit est mesuré avec de l'eau mais il peut varier en fonction de la viscosité du liquide.
  • Granulométrie : c'est la taille des matières présentes dans le liquide à pomper que le corps de pompe peut supporter sans dommage. Une pompe dite à "eau claire" accepte en général la présence de débris en suspension d'un diamètre inférieur à 15 mm. Une pompe à "eaux usées" acceptera des débris et matières de moins de 40 mm de diamètre et pour les granulométries supérieures, jusqu'à 70 mm environ, il faut se tourner vers une pompe à "eau chargée".
  • Auto-amorçage : la plupart des motopompes sont auto-amorçantes, c'est-à-dire qu'il n'y a pas besoin de remplir le corps de pompe de liquide pour générer le flux d'aspiration lorsque le corps de pompe est placé plus haut que la surface du liquide à pomper. La pompe à auto-amorçage est capable de créer la dépression suffisante pour faire monter le liquide dans le corps de pompe dès le démarrage.
  • Sécurité manque d'eau et pompage sec : la plupart des pompes auto-amorçantes peuvent tourner quelques temps à vide (sans liquide) ne serait-ce que pour l'amorçage. Lorsque les pompes ne peuvent pas tourner à sec, elles doivent avoir une sécurité "manque d'eau" qui arrête le moteur en cas de défaut de liquide dans le corps de pompe.

Motopompe thermique : l'acheter ou la louer ?

Avant d'acheter ou de louer une motopompe, il faut savoir quel modèle sera le plus adapté. Sa durée et sa fréquence d'utilisation sont également à prendre en compte afin de comparer le plus avantageux.

Il faut garder à l'esprit qu'en cas de fortes pluies ou de crues, la disponibilité permanente d'une pompe que l'on aura achetée sera plus fiable que tenter d'en louer en même temps que tous ses voisins.

Prix d'achat d'une motopompe

Une petite motopompe portative à essence d'un débit de 12 m³/h et de 30 m de hauteur manométrique se trouve en neuf aux alentours de 150 €.

Il faut compter 250 € environ pour un modèle de 60 m³/h de débit en eaux claires et eaux usées en motorisation essence et plus de 1 000 € pour une motopompe diesel de 60 m³/h de débit en eaux chargées.

L'achat d'une motopompe thermique se fait aussi bien sur les sites en ligne qu'en magasin de motoculture ou en jardinerie, mais le choix risque d'y être limité aux marques représentées par l'agent.

Location d'une motopompe

Une motopompe essence de type standard (60 m³/h) se loue aux alentours de 100 € la journée chez un loueur professionnel et à partir de 50 € la journée chez un particulier.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur nos contenus complémentaires :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Aussi dans la rubrique :

Prévention et traitement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider