Produits hydrofuges

Écrit par les experts Ooreka
Produits hydrofuges

Près de 40 % des habitations souffrent de problèmes d'humidité ! Ce phénomène préoccupant menace la santé des occupants (mousses, champignons, moisissures...) et la préservation des bâtiments (érosion, gel, désagrégation des murs...). Les produits hydrofuges sont des méthodes simples et efficace pour combattre ce fléau, à condition de les utiliser à bon escient, dans leur champs de compétences.

Produits hydrofuges de masse

Les produits hydrofuges de masse se subdivisent, eux-même, en 2 grands groupes : les adjuvants au ciment et les produits d'injection.

Adjuvants hydrofuges

Sous forme liquide ou en poudre, ces produits doivent être rajoutés à l'eau, lors du gâchage des mortiers et des bétons. Ils bouchent leur porosité naturelle par cristallisation.

Les ouvrages deviennent ainsi imperméables et étanches dans la masse pour toute la durée de vie du mur. Seules des dégradations mécaniques ou chimiques sévères peuvent en altérer l'efficacité en profondeur (fissures, chocs, décollements…).

Exemples d'utilisation : arases sous murs (blocage des remontées capillaires), enduits intérieurs (cuvelages), enduits extérieurs (hydrofugation des façades), étanchéité et imperméabilisation des bétons (réservoirs, parois enterrées, chapes, fondations…).

Attention : solution non applicable sur murs et enduits déjà en place (doit être prévue avant le début des travaux).

Hydrofuges à injecter

Le principe du traitement consiste à faire pénétrer, sous pression (1 à 3 bars), dans l'épaisseur du mur, une résine bouche-pores, qui évite la propagation de l'eau par le réseau capillaire (porosité primaire structurelle du matériau ou porosités secondaires par micro-fissures).

La longévité de ces produits est garantie entre 10 et 20 ans.

Exemples d'utilisation : traitement en rénovation (sur des murs déjà bâtis), des remontées ascensionnelles ou de l'exsudation de parois enterrées. Cette solution s'adresse aux seuls supports pleins (pierre, brique, bétons…).

Attention : effets secondaires difficiles à maîtriser (réduction de la résistance mécanique des murs par dilution des sels, pollution temporaire des locaux par évaporation (pour les produits à base de solvants). Efficacité moyenne de certains bouche-pores (préférer les silicones aux siliconâtes).

Produits hydrofuges de surface

Les hydrofuges de surface se déclinent en 2 grandes familles : les produits à base solvantée et les produits en phase aqueuse. L'un et l'autre sont badigeonnés ou pulvérisés sur les surfaces horizontales ou verticales à imperméabiliser.

Les produits hydrofuges de surface agissent par réduction de la tension de surface du matériau, qui passe de 80 mN/m à 20 mN/m. Elle devient ainsi imperméable à l'eau, sans créer de film et sans bloquer les échanges gazeux. Le matériau peut donc sécher en profondeur. Les gouttes d'eau glissent sur sa surface sans l'imprégner (effet perlant), entraînant dans leur chute pollutions et salissures.

Exemples d'utilisation : hydrofugation des murs verticaux (façades, clôtures, souches de cheminées, etc.), étanchéité des parois horizontales ou pentues (terrasses, pas de portes, toitures en tuiles de terre ou de béton…).

Attention : effets limités dans le temps par phénomène d'érosion (5 à 10 ans). Aucune action sur les remontées capillaires et les condensations (diagnostic sérieux de l'origine du mal indispensable).

Produits hydrofuges en phase aqueuse

Les produits à base d'eau sont compatibles avec les supports humides et les supports alcalins (joints bétons ou enduits frais). Ils sont inodores, ininflammables et sans nocivité pour les occupants du logement.

Attention : risques de dilution par pluie violente (dans l'heure suivant l'application). Utilisable seulement sur un support vierge (jamais hydrofugé). Recouvrement des couches obligatoirement avant séchage de la précédente (frais sur frais). Risques de fragilisation mécanique par dilution des sels et des efflorescences.

Produits hydrofuges en phase solvantée

Les produits hydrofuges à base de solvants sèchent très rapidement (15 à 20 minutes). Ils peuvent recouvrir d'anciens hydrofuges et les couches peuvent être espacées de plusieurs jours.

Attention : odeurs désagréables pendant la phase d'évaporation du solvant (produit nocif). Obligation de recouvrir un support parfaitement sec (risques de saponification) et non carbonaté (enduits et joints < 28 jours).

Prix des produits hydrofuges

Le prix des adjuvants hydrofuges varie entre 7 et 12 € TTC le litre, soit, de 1,75 à 8,50 € TTC, pour 1 sac de ciment de 35 kg. Mis en œuvre par un professionnel, le surcoût sera sensiblement identique (aucun travail supplémentaire).

Le traitement par injection est accessible à un bricoleur averti. Dans ce cas, compter entre 60 et 85 € TTC par ml de fourniture, pour un mur de 30 cm d'épaisseur (location du compresseur en sus).

Le prix des produits hydrofuges de surface se situe entre 4 et 8 € TTC par litre (permettant de traiter environ 5 m² de toiture ou de façade). On doit ajouter à ces prix entre 1,50 et 8 € TTC par m² pour la préparation du support (ragréage, rebouchage des fissures, fongicide, anti-mousse, anti-algues, nettoyage, etc.).

Le même traitement pris en charge par un professionnel sera facturé entre 20 et 30 € TTC le m² (garantie jusqu'à 15 ans incluse).

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !