Comment régler nos problèmes d’humidité avec notre propriétaire ?

Question détaillée

Question posée le 18/01/2016 par Matt

Bonjour,

Cela fais un ans 1/2 que nous sommes dans cet appartement situé au dernier étage pour un bail de 3 ans.

nous sommes entrée en période d’été donc jusqu'ici tout aller bien mais une fois l'hiver arrivé petit a petit gros problème d'humidité et de froid. ( pourtant nous sommes sur la cote d'azur donc pas un froid glaciale )

Je précise toutes les fenêtres sont en alu ( gamme froide donc aucun pont thermique ) et j'ai appris quelque temps après en discutant avec les gens de la résidence que aucune isolation était faite au dessus de nos têtes !!

j'avais enfin ma réponse "pourquoi la chaleur ne tiens pas plus d'une demi-heure?!"

Donc plafond de SDB (pas de fenêtre) n'est plus blanc mais champignon ( la proprio ma recommander de faire comme elle de laisser le sèche serviette non stop pour éviter la moisissure.. ou d'acheter une machine pour l'humidité a deux ) puis la cuisine deux grandes baie alu avec coffre de VR intégré idem a peu près tout les mois de la moisissure reviens sur l'ALU (oui ont les nettoie quand même ^^).

Le seul endroit ou je me prive pas en chauffage est dans le chambre de mon petit de deux ans sinon c'est entre 12 et 13 degrés en journée ensoleillée.

Exemple il peut faire meilleur dans la cage d’escalier ou dehors qu'a l’intérieur de la maison.

Bref cela est déjà bien je pense..

Comment pourriez vous me conseillez pour leur faire part de tout ces problème ? sachant qu'il nous reste encore 1 ans 1/2 a faire et que les notes EDF commence à être mignonne.

Cordialement

Signaler cette question

10 réponses d'expert

Réponse envoyée le 18/01/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,
La 1ère question est: "qu'est ce que vous avez déjà fait?".
Ce que vous décrivez, c'est un appartement insalubre. Il y a certainement un problème d'isolation(que vous décrivez) mais également un problème de ventilation. Il faut faire un courrier en recommandé à votre propriétaire pour lui faire part de tout ça(copie au syndic et à votre asssureur). Il y a des chances que l'isolation du toit soit du ressort de la copropriété donc décision en assemblée générale...
Cordialement

Signaler cette réponse
4

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 19/01/2016 par Anonyme

Bonjour Monsieur Bigot

J'ai déjà envoyé des photos sdb et la réponse à été de laisser le sèche serviettes H24 ou d'acheter une machine à humidité à deux...
Je me suis fais prêté une machine par la famille qui n'a survécu que quelque mois.
Nos propriétaires sont à la réunion pour 3 ans d'où notre bail de 3 ans.
Mais cela commence à être dur.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 19/01/2016 par

Bonjour,
Je suis désolé de votre situation mais si vous n'arrivez pas à faire bouger les choses, il faudrait peut-être essayer de trouver mieux...

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 18/01/2016 par rdrenec

donnez moi quelques renseignements sur votre appartement :
approximativement année de construction?
chauffage électrique ou radiateurs eau chaude?
système de ventilation?
selon votre présentation il se produit des phénomènes de condensation , liés vraisemblablement à des manquements d'isolation et de ventilation
passez en mairie et faites une demande de visite pour logement insalubre.
répondez à mes interrogations et je reviendrais vers vous

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 19/01/2016 par Anonyme

Bonjour Monsieur Gomez

La résidence date des années 70.
Nous avons une petite chaudière pour l'eau chaude et niveau chauffage ce sont des grilles pain et une climatisation réversible dans le salon.
Aucune aération sur les fenêtres.
Un coulissant alu dans le salon.et le reste des fenêtres alu aussi en gamme froide.
Et malheureusement même en chauffant toute la journée j'ai trop de perdition et je pense que le manque d'isolation entre notre plafond et la toiture y fait énormément.
Au niveau de la copropriété les propriétaires qui sont comme nous au dernier étage n'arrive pas à faire voté l'isolation car ce qui habite au étages inférieur ne veulent pas payer pour les autres.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 22/01/2016 par rdrenec

suite à ces commentaires que je n'avais pas lus il est clair que votre logement souffre de phénomènes de condensations
en effet l'absence de ventilation dans votre logement fait que votre air intérieur est très humide et au contact des parois froides il libère son humidité sous forme d'eau, c'est dans le jargon technique ce l'on appelle "le pont de rosée"
pour régler votre problème il n'y a qu'une solution c'est d'être en parfaite adéquation de ventilation et de chauffage de façon à avoir une humidité relative de l'air intérieur compatible avec la température des parois
sur une paroi froide l'air humide condense très rapidement, aussi le seul moyen de réduire le taux d'humidité est de ventiler
isolation et ventilation vont de paire.
la ventilation des logements est obligatoire l'Arrêté du 24 mars 1982 dispositions relatives à l'aération des logements précise :L'aération des logements doit pouvoir être générale et permanente au moins pendant la période où la température extérieure oblige à maintenir les fenêtres fermées. Toutefois dans les bâtiments soumis à un isolement acoustique renforcé, en application de l'arrêté du 6 octobre 1978 , l'aération doit pouvoir être générale et permanente en toute saison.
La circulation de l'air doit pouvoir se faire principalement par entrée d'air dans les pièces principales et sortie dans les pièces de service.
cette aération est due et doit équiper le logement (vous trouverez sur internet le texte complet de cet arrêté)aussi votre propriétaire vous doit impérativement cet équipement, donc faites une déclaration de logement insalubre et bloquer vos loyers sur un compte séquestre qui vous servira de dommage et intérêt quand vos propriétaires voudront bien se manifester

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 19/01/2016 par rdrenec

LOGEMENT DECENT
(décret du 30 janvier 2002 : JO du 31.1.02)

LES RECOURS DU LOCATAIRE
Si le logement ne satisfait pas aux conditions de décence, le locataire peut lui demander, à tout moment, sa mise en conformité ; cela ne remet pas en cause la validité du bail en cours.
A défaut d'accord entre les parties, c'est le juge qui détermine la nature des travaux et le délai de leur exécution. Si le logement n'est pas mis en conformité le juge peut réduire le montant du loyer.
Lorsqu'un ou plusieurs locataires ont avec un même propriétaire un litige portant sur la notion de décence du logement ils peuvent donner mandat à une association pour agir en justice pour leur compte.

CHAMP D'APPLICATION
Cette obligation de délivrer un logement décent s'applique aux locations en cours ou à venir, de logements loués vides, mais également meublés
Le décret prévoit qu'un logement décent doit satisfaire à certaines conditions au regard de la sécurité physique et de la santé des locataires :

LES CARACTERISTIQUES D'UN LOGEMENT DECENT
1. Il assure le clos et le couvert. Le gros œuvre ainsi que celui de ses accès est en bon état d'entretien et de solidité et protège les locaux contre les eaux de ruissellement et les remontées d'eau. Les menuiseries extérieures et la couverture avec ses raccords et accessoires assurent la protection contre les infiltrations d'eau dans l'habitation. Dans les départements d'outre mer il peut être tenu compte, pour l'appréciation des conditions relatives à la protection contre les infiltrations d'eau, des conditions climatiques spécifiques.
2. Les dispositifs de retenue des personnes, dans le logement et ses accès tels que garde-corps des fenêtres, escaliers, loggias et balcons sont dans un état conforme à leur usage.
3. La nature et l'état de conservation et d'entretien des matériaux de construction, des canalisations et des revêtements du logement ne présentent pas de risques manifestes pour la santé et la sécurité physique des locataires.
4. Les réseaux et branchements d'électricité et de gaz et les équipements de chauffage et de production d'eau chaude sont conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et sont en bon état d'usage et de fonctionnement.
5. Les dispositifs d'ouverture et de ventilation permettent un renouvellement de l'air adapté aux besoins d'une occupation normale du logement et au fonctionnement des équipements.
6. Les pièces principales bénéficient d'un éclairement naturel suffisant et d'un ouvrant donnant à l'air libre ou sur un volume vitré donnant à l'air libre.
Le logement ne doit pas être frappé d'un arrêté d'insalubrité ou de péril.

Le logement doit comporter les éléments d'équipement et de confort suivants :
1. Une installation permettant un chauffage normal, munie des dispositifs d'alimentation en énergie et d'évacuation des produits de combustion et adaptée aux caractéristiques du logement. Dans les départements d'outre-mer cette condition n'est pas obligatoire.
2. Une installation d'alimentation en eau potable assurant à l'intérieur du logement la distribution avec une pression et un débit suffisants pour l'utilisation normale de ses locataires.
3. Des installations d'évacuation des eaux ménagères et des eaux-vannes empêchant le refoulement des odeurs et des effluents et munies de siphon.
4. Une cuisine ou un coin cuisine aménagé de manière à recevoir un appareil de cuisson et comprenant un évier raccordé à une installation d'alimentation en eau chaude et froide et à une installation d'évacuation des eaux usées.
5. Une installation sanitaire intérieure au logement comprenant un WC, séparé de la cuisine et de la pièce où sont pris les repas, et un équipement pour la toilette corporelle, comprenant une baignoire ou une douche, aménagé de manière à garantir l'intimité personnelle, alimenté en eau chaude et froide et muni d'une évacuation des eaux usées. L'installation sanitaire d'un logement d'une seule pièce peut être limitée à un WC extérieur au logement à condition que ce WC soit situé dans le même bâtiment et facilement accessible.
6. Un réseau électrique permettant l'éclairage suffisant de toutes les pièces et des accès ainsi que le fonctionnement des appareils ménagers courants indispensables à la vie quotidienne.

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

5 commentaires

Commentaire posté le 22/01/2016 par rdrenec

monsieur
vous décrivez des phénomènes de condensation
comment est ventiler votre logement
existe t il une VMC
y a t il des grilles d'entrée d'air dans les menuiseries aluminium
qu'avez vous comme extraction dans la salle de bains
donnez nous quelques renseignements sur votre logement : ventilation, isolation, etc

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 23/01/2016 par Anonyme

il n'y a aucune VMC, aucune grille d'aération sur les menuiserie (alors qu'il en faudrait) SDB il y a une grille sur le bas de la porte et un trou en haut du mur mais comme celle ci ce trouve au milieu de l'appart cela prend pas trop d'aire...
tout les matins l'appart est aéré.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 23/01/2016 par rdrenec

si vous êtes plusieurs locataires à souffrir des mêmes problèmes, faites front ensemble, contre le syndic et contre les propriétaires bailleurs
dans votre cas : Contactez dans un premier temps le propriétaire par lettre RAR afin de lui demander la réalisation de travaux, d'isolation et d'installation d'une VMC.
Toute personne qui a connaissance de l'insalubrité d'un immeuble doit le signaler en mairie.
Si votre propriétaire ne réagit pas ou si l'urgence est avérée,
informez l’Agence Régionale de la Santé ou le Service Communal d’Hygiène et de la Santé .
Lorsqu'un immeuble fait l'objet d'un arrêté d'insalubrité, le loyer versé par les occupants cesse d’être dû à compter du 1er jour du mois qui suit l'envoi de la notification de l'arrêté ou de son affichage à la mairie et sur la façade de l'immeuble. Il sera de nouveau dû à partir du premier jour du mois qui suit l'envoi de la notification ou l'affichage de l'arrêté mettant fin, le cas échéant, à l'interdiction d'habiter.
En revanche, les charges restent dues
Lorsque l'immeuble a fait l'objet d'un arrêté d'insalubrité, le propriétaire est tenu d'assurer :
•le relogement définitif des occupants lorsque l'arrêté est assorti d'une interdiction définitive d'habiter dans les lieux
•ou l'hébergement temporaire des occupants lorsque l'arrêté est assorti d'une interdiction temporaire d'habiter dans les lieux
Le propriétaire doit proposer un nouveau logement correspondant aux besoins des occupants.
En cas de défaillance du propriétaire, le préfet prend les dispositions nécessaires pour reloger les occupants aux frais du propriétaire et majorés d'intérêts. Le propriétaire peut également faire l'objet de poursuites pénales

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

vous avez ecrit :
... SDB il y a une grille sur le bas de la porte et un trou en haut du mur mais comme celle ci ce trouve au milieu de l'appart cela prend pas trop d'aire...

donc l 'air HUMIDE est cense partir dans le reste de l 'appart !!!
et pour les WC comment est ce AERE ?

pour la cuisine avez vous une hotte a vec extraction vers l ' EXTERIEUR ?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par rdrenec

selon les dires de Matt il s'agit d'une pseudo ventilation statique, système rétrograde qui ne fonctionne pas, sachant que la ventilation statique n'utilise que le tirage thermique et la force du vent , le tirage thermique correspond à la dépression pouvant exister entre la grille basse et la grille haute, c'est à dire pratiquement nulle, la force du vent certes à une action si les grilles haute et basse sont sur des façades opposées, si non il ne se passe rien, sauf par grand vent où les grilles au vent deviennent des manches à air froid.
la ventilation doit se réaliser par une entrée d'air dans toutes les pièces à vivre et une sortie mécanique dans toutes les pièces techniques
la hotte est un équipement à usage périodique qui n'a pas de rôle pour la ventilation à l'exception de l'extraction des matières polluantes de cuisine en particulier les vapeurs d'eau et odeurs.
la ventilation dans les WC lorsqu'il s'agit d'une cuvette dans un local dédié qu'à cet usage est réalisée que pour extraire les odeurs, un WC ne dégage pratiquement pas de vapeur d'eau

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 22/01/2016 par afpa

la salubrité d'un appartement est du ressort du propriétaire, faite lui un courrier recommander avec copie au syndic, des lois relativement strictes encadre ce type de circonstances.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 22/01/2016 par entreprise BREBION

Bonjour,
J'ai eu un cas identique il y a quelques mois (octobre).
L’absence de ventilation/extraction dans les pièces humides avec un chauffage réglé trop bas (pour réduire les coûts) entraînent forcément de la condensation sur les parois froides !
Petit rappel: un propriétaire n'a aucune obligation d'isolation, par contre si les pièces humides n'ont pas de ventilation /extraction (statique ou mécanique), là il est en infraction, de même si il n'y a pas les ventilations réglementaires dans les pièces ayant des appareils à gaz.
Surtout ne pas colmater les ventilations pour éviter les courants d'air, risque d'accidents et d'aggravation du phénomène!
Vous avez obligation de maintenir l'appartement en l'état , c'est a dire de le chauffer correctement afin d'éviter ce genre de déboire (12/13° c'est anormalement bas en période d'occupation).
Pour l’anecdote, dans mon cas, le locataire a reçu un courrier en AR du syndic pour avoir bouché toutes les ventilations et pour ne pas chauffer l’appartement
Si la quantité de moisissure est trop importante, des services sociaux peuvent le déclarer insalubre mais la procédure peut engager le locataire si les factures d'énergie sont anormalement basse ou si la ventilation naturelle et réglementaire a été réduite ou carrément colmatée.
Cordialement, Lionel

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 23/01/2016 par Anonyme

bonjour

je sais très bien qu'il ne faut pas boucher les aérations dans mon il n'y en a pas donc c'est réglé..
après nous justement ont aimerais bien avoir plus chaud mais cela et impossible trop de perdition de chaleur

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 23/01/2016 par CLIMATNAT

Bonjour,

Cela ne réglera pas vos problèmes d'isolation mais pour le chauffage, dans l'immédiat, privilégiez la clim réversible qui aura pour effet de déshumidifier l'air.
Le logement atteindra plus facilement une T° de confort et vous limiterez les moisissures.

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

18 commentaires

Commentaire posté le 24/01/2016 par entreprise BREBION

Bonjour,
En aucun cas la clim réversible ne va déshumidifier en hiver ou alors il faudra la mettre en position"dry" c'est à dire "froid" (clim) en petite vitesse pour condenser la vapeur d'eau sur l'échangeur.
Cette solution va encore baisser la température ambiante. La clim réversible n'apporte qu'une baisse de charge de chauffage ou de maintenir une température ambiante à 21° avec les mêmes de chauffage charges actuelles. La locataire ne peut supporter les frais d'installation. Il faut donc ventiler et chauffer et pour réduire la note de chauffage isoler au mieux les combles . Son appartement n'étant pas ventiler, il faut contacter le propriétaire/bailleur puisque c'est une obligation réglementaire. Cordialement, Lionel

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/01/2016 par CLIMATNAT

J'ai donc dit une bêtise. Mea culpa et merci pour cette correction Lionel.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/01/2016 par CLIMATNAT

J'ai une question toute bête du coup : pourquoi le parebrise de ma voiture se désembue beaucoup plus vite quand je mets le chauffage sur position clim ?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/01/2016 par Pertuis froid

Tu as raison climanat. En effet la climatisation est très efficace dans ce cas.
J'ai fait équipement chez des gens qui avait une humidité terrible il y avait même de la buée sur les vitres on ne voyait pas à travers. Les menuiseries moisissaient sur le bord des vitrages tant il y avait d'humidité. Le seul fait de mettre un climatiseur il n'y a plus JAMAIS de buée sur les vitres.
Ce qui se passe sur les vitres se reproduit ailleurs sur les murs. ce n'est pas parce que la surface est transparente que le phénomène est différent des murs. À partir du moment on a compris ces éléments élémentaires cela permet de bien aider beaucoup de gens qui ont des problèmes d'humidité chez eux.
Et par pitié ce qu'ils ont pas fait ces essais je vous en prie faites vos essais avant de me donner de mauvais conseils

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/01/2016 par rdrenec

la climatisation ne résout pas le problème certes les condensations peuvent s'estamper suite à une surchauffe du local, cependant climatiser un local non isolé coute plus cher qu'un chauffage rationnel
avec un climatiseur même en fonction de déshumidification l'air du local se recycle en circuit fermé et il est indispensable et nécessaire d'avoir des entrées d'air "d'hygiène" c'est à dire des entrées d'air extérieur plus riche en oxygène que l'air recyclé du local
robert gomez

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 24/01/2016 par CLIMATNAT

Personne ne conteste le fait qu'il faille renouveler l'air ambiant, la question que je posais était de savoir pourquoi mon pare brise se désembue plus vite en mettant le chauffage sur position clim que sans.
Cela par rapport à la réponse que m'a faite Lionel.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par entreprise BREBION

Bonjour,
Pour climat 64-40 : c'est très simple : en position clim la vapeur d'eau de l'habitacle se condense bien sur l'évaporateur mais le chauffage réchauffe l'ambiance. Pour 1 appartement une climatisation en position "dry" va bien déshumidifier l'ai mais malheureusement refroidir anormalement la température et il est hors question de chauffer et de refroidir en même temps. On utilise par contre couramment le système dans des salles de métrologie (hygrométrie régulée à 3%) mais là le coût de de l'énergie est secondaire. L'appartement a bien une climatisation réversible dans la salle de séjour mais l'utiliser en "dry" ne va pas résoudre le problème en hiver, par contre en été elle va faire son travail et déshumidifier correctement sauf dans la salle de bains.
Cordialement, Lionel

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par CLIMATNAT

D'accord avec tout ça , mais toujours la même question : que se passe t'il dans les voitures ?...

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par CLIMATNAT

Je précise ma question si besoin est : dans une voiture, on peut désembuer un pare brise en mettant le chauffage et la ventilation. Ce n'est pas toujours facile et rapide à faire.

Dans ce cas, sans toucher à la T°; il suffit de mettre le compresseur de clim en marche pour que ça soit quasi immédiat.
Ce qui me laisse (bêtement ?) penser que dans cette position, ça déshumidifie.

Autre constat l'hiver, si je mets le chauffage pendant un trajet et que j'ai quand même une sensation de froid, là aussi j'enclenche le compresseur de clim sans augmenter la T° et moins de 5 min plus tard, cette sensation de froid a disparue.

Alors à part avoir perdu de l'humidité dans l'habitacle, je ne vois pas d'explication.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

quand on met la cliM la ventilation ACCELERE ( quasi le double ) le DEBIT d' AIR CHAUD !!!

CET AIR EST PROJETE EN 1ER SUR LE PARE BRISE
==> l 'humidite condensee s ' evapore dans tout l ' habitacle

et donc s'il fait " moins froid " c'est bien du a la chaleur SUPPLEMENTAIRE DE LA ClIM !!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

pour ERICK :

le seul avantage de la CLIM en hiver dans un apt "mal isole " c'est de provoquer une circulation d'air qui REPARTIT l 'humidite dans tout le volume interieur et donc desembue les parois froides !!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par rdrenec

c'est faux, la condensation se produit par effet de point de rosée, pour éviter de condenser il faut diminuer l'humidité relative de l'air intérieur et augmenter la température de contact des parois (murs, vitrages)
il faut donc une bonne adéquation chauffage/ventilation, sachant que le chauffage est subordonné à l'isolation et que la ventilation pour être efficace et constante ne peut être que mécanique

robert GOMEZ

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par CLIMATNAT

Monsieur Quercy, je ne sais pas avec quelle voiture vous roulez mais dans la mienne, quand je mets la clim en position chauffage, le ventilateur ne s'emballe pas !!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par CLIMATNAT

100% d'accord avec Robert...

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

robert : EXPERT JUDIJIAIRE ok sur le plan judiciaire

mais ici j 'ai RAISON !!!

ce que vous dites ne contredit pas ce que j 'ai ecrit !!!!!!!!!!!!!!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par rdrenec

il ne s'agit pas d'un problème judiciaire mais pour régler le problème des condensations il faut chauffer (pour augmenter la capacité en eau de l'air), isoler (pour augmenter la température des points froids) et ventiler (pour évacuer l'air humide) l'habitation.
l'air ne peut contenir qu'une certaine teneur en eau, appelée humidité relative, lorsqu'il est saturé en eau on dit que l'humidité relative est à 100%
ainsi à 10°C un air saturé contient 10g d'eau par Kg d'air
à 20°C un air saturé contient 15g d'eau par Kg d'air
à 25°C un air saturé contient 20g d'eau par Kg d'air
on constate que plus la température augmente plus l'air peut contenir d'eau sous forme de vapeur
à 100% d'humidité cette vapeur se condense et libère de l'eau liquide.
le taux d'humidité idéal se situe entre 40 et 60% d'hygrométrie, et plutôt entre 45 et 55% pour les personnes de santé fragile.
La fourchette 45-65% est également tout à fait acceptable
robert GOMEZ

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par CLIMATNAT

C'est dommage qu'on ne puisse pas mettre le diagramme de Mollier en ligne hein Robert ! :)
Mais peut-être que du coup, M. Quercy aura la curiosité d'aller y jeter un oeil...

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

>> Robert : commentaire instructif et positif !

mais cela ne remet pas en cause ma reponse ...: la ventilation ( de la CLIM ) a permis de mieux repartir l 'humidite provenant del a Sdb et de la cuisine dans tou le volume de l ' apt faisant ainsi diminuer le taux d 'humidite ....

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 24/01/2016 par un Ancien expert Ooreka

que signifie ceci : (( une machine pour l'humidité a deux ))

quelle est la nature de la toiture audessus de votre appartement ?

quelles sont les surfaces de vos pièces ?

avez vous une VMC ?

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

qd on saura quelle EST VOTRE ISOLATION au dessus du plafond ( entre plafond et toiture ou terrasse )

ON POURRA ALORS ESSAYER de trouver une ISOLATION MINIMUM pour eviter la condensation et la moisissure !!!

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 25/01/2016 par un Ancien expert Ooreka

en relisant votre question je trouve :
*****chauffage ......... sinon c'est entre 12 et 13 degrés en journée ensoleillée.****

c est STUPIDE COMME COMPORTEMENT !!!

il faut un minimum de 16..18° sinon vos MURS FROIDS condensent rapidement l 'humidite que vous generez avec la SdB et la cuisine et vos respirations
!!!! nota !!!!
il y a CONDENSATION si l 'air humide est a une TEMPERATURE SUPERIEURE DE 18° aux parois !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 25/01/2016 par un Ancien expert Ooreka

pour regler ce Pb d ' humidite ( sans VMC ) il vous faut installer un DESUMIDIFICATEUR !!
voici qq infos utiles :

En préambule, expliquons la dénomination technique à bien comprendre lorsque l’on parle de déshumidificateur. La quantité d’humidité contenue dans l’air ambiant est généralement exprimée sous la forme d’un pourcentage d’humidité relative. Il s’agit de la proportion, allant de 0 à 100%, de vapeur d’eau contenue dans un volume d’air à température ambiante, par rapport à ce que ce volume d’air peut contenir, dans l’absolu, de quantité de vapeur d’eau. Si l’humidité relative est à 60%, cela veut que l’air ambiant contient 60% de la vapeur d’eau qu’il serait en mesure de contenir s’il était saturé (l’humidité relative serait alors à 100%).

Une humidité relative de 45% à 60% est idéale pour l’être humain : en-dessous de 45%, notre peau se dessèche et nous éprouvons des difficultés à bien respirer. Au-dessus de 60-65%, et l’humidité crée un climat propice au développement de moisissures, à la transpiration, au réveil des rhumatismes et de la toux. Vous l’avez deviné : le rôle du déshumidificateur sera de garder l’humidité relative d’une pièce entre 45% et 60%. Aussi simple que cela ! »

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 25/01/2016 par

on trouve sur interenet des DESHUMIDIFICATEURs eficaces pour surface de 60m2 a moins de 250€ .

ces appareils recuperent de 8... 20 litres d'eau par jour
et vous permettent de regler le taux d 'humidite ambient MEME A BASSE TEMPERATURE

il y a un site qui fait le point sur cela :
www.mon-deshumidificateur.fr

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 25/01/2016 par CLIMATNAT

Monsieur Quercy, ça ne vous fait rien de reprendre à votre compte l'explication donnée en 1er lieu par Robert Gomez ?!!!
Il vous reste un soupçon d'amour propre après ça ?
Vous êtes pathétique...

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Ces pros peuvent vous aider